Indochine enflamme l’AccorHotels Arena de Paris

indochineJDALL

Du 16 au 18 février dernier le 13 Tour de Indochine a posé ses valises à l’AccorHotels Arena de Paris.

Le samedi 17 février, c’est avec une certaine hâte qu’une partie de la rédaction s’est retrouvée à l’Accorhotels Arena de Paris pour applaudir Indochine dont le 13 Tour a débuté à Épernay le 10 février dernier. Retour sur une soirée placée sous le signe du spectacle et de l’album 13.

écrans scène indochine
©Zel0phe

Une setlist centrée sur 13

Même s’il nous faudra prendre de la hauteur pour nous en rendre compte, l’emblème de ce nouvel opus, le 13, se révèle jusque dans le montage de la scène. Avec pas moins de onze morceaux joués, le treizième album d’Indochine sorti le 8 septembre 2017 se retrouve en plein cœur de cette tournée.

Parmi eux, les singles Un été français et La vie est belle. La réalisation du clip de ce dernier avait d’ailleurs été confié à l’artiste italienne pluridisciplinaire Asia Argento que nous retrouverons sur un large écran disposé au plafond pour un duo virtuel durant Gloria. Seront également interprétés Black Sky, 2033, Henri Darger ou encore Karma Girls qui conclura le set.

Bien sûr, si 13 est omniprésent, les précédents albums n’ont pas été mis de côté. Pour notre plus grand plaisir, Adora (Alice & June) ainsi que À l’Assaut (des ombres sur l’O) (3) ont été joués dans leur entièreté et en version électrique s’il vous plait.

Nicola Sirkis
©Zel0phe

Un set engagé

Depuis ses débuts, Indochine n’hésite pas à prôner la tolérance, et le 13 Tour ne fait pas exception. Après 3e Sexe, et plus récemment Playboy Nicola Sirkis disait avoir « essayé les vêtements de sa mère« , c’est au tour de Tomboy 1 de prendre la relève. Accompagné d’une basse dansante, les écrans mettent en avant l’artiste transsexuel Kiddy Smile en train de se maquiller. Et cela, on approuve totalement !

L’aspect politique est lui aussi mis sur le tapis durant les 2h30 de show proposé par Indochine grâce à Un été français et son « froid national ». Alors que nous nous attendions à l’apparition de Trump Le Monde et sa possibilité d’offrir un spectacle visuel, le morceau a été délaissé. Dommage !

On soulignera la présence de College Boy, où, tout comme sur la précédente tournée, le clip a été diffusé en sens inverse sur l’écran derrière la scène. Pour ceux qui auraient la mémoire courte, cette réalisation signée Xavier Dolan s’était vue censurer par le CSA en raison de ses images controversées.

photo indochine
©Zel0phe

 

Un concept grandiose mais peu utilisé

Après avoir conquis le public et les médias avec son concept original de serpent lors du Black City Tour, nous attendions Indochine au tournant. Annoncée comme la tournée qui « donnera le vertige« , le 13 Tour parvient une fois encore à surprendre de par son renouveau visuel.

Cette fois, plus de serpent embrassant la fosse, cependant, incroyable mais vrai, un écran installé au plafond. On vous laisse imaginer notre surprise face à ce projet d’envergure aussi innovant que relevant d’un coup de génie. Dès l’introduction, nos yeux sont attirés vers ce plafond menant à d’autres galaxies. Prometteur face à ce fantastique voyage interstellaire, nous en espérions sans doute beaucoup trop, et avons quelque peu été déçues de voir cet écran massif délaissé une partie du concert.

En effet, sitôt mises en routes, nos petites têtes se sont imaginées la poursuite d’un voyage avec cet écran diffusant de l’image en continu. Avec lui, nous aurions pu faire un arrêt sur Venus – non joué-, suivre Bob Morane dans ses aventures, et bien sûr, découvrir d’autres civilisations. Aurait également pu être projeté la rétrospective du clip College Boy dessus en plus des écrans derrière la scène. À noter que cela aurait résolu quelques problèmes de transitions entre les morceaux, ce qui est bien dommage, le groupe nous ayant habitué à mieux.

intro l'aventurier indochine
©Zel0phe

Équité pour les fans grâce à la Zone 13

Comme d’habitude, Indochine prend soin de ses fans. Grâce à une tarification peu élevée par rapport à d’autres spectacles de la même envergure, le groupe rend ses concerts accessibles à tous.

Seulement, là ou bon nombre d’artistes abusent des carrés or à des tarifs exorbitants, avec sa Zone 13, Indochine a mis en place tout le contraire. Le principe ? Lorsque les billets sont scannés dans les soixante ou quatre-vingt-dix premières minutes après l’ouverture des portes, des autocollants sont donnés au hasard permettant l’obtention d’un ticket et d’un bracelet Zone 13. Les gagnants se retrouvent ainsi cantonnés dans un arc de cercle autour de la scène et l’avancée, profitant ainsi du spectacle en étant aux premières loges.

Une très belle initiative qui permettra aux spectateurs habitués des fonds de salles de pouvoir espérer se retrouver au plus près de leurs idoles.

indochineJDALL
©Zel0phe

En soit, Indochine propose encore une fois un spectacle impressionnant et abordable pour toutes les bourses. Et si la setlist est particulièrement centré sur 13, peut-être pouvons nous mettre cela sur le compte du futur projet prévu pour les quarante ans du groupe. En effet, dans une interview accordée au Parisien, Nicola Sirkis soulignait son souhait de jouer tous les albums dans différentes villes. Le 13 Tour ne serait-il qu’un prélude pour cet anniversaire ?

En attendant, nous avons hâte de les retrouver au Zénith de Lille courant Mai afin de découvrir le spectacle dans une salle plus intimiste que l’AccorHotels Arena.

Retrouvez les dates du 13 Tour

 

2 mars : Sud de France Arena, Montpellier
9 mars : Zénith de Toulouse
13 mars : Métropole Arena, Bordeaux
17 & 18 mars : Palais 12, Bruxelles (Belgique)
24 mars : Gayant Expo, Douai
27 & 28 mars : Zénith de Rouen
30 mars : Arena Loire, Angers
2 & 3 avril : Zénith de Nantes
6 avril : Zénith d’Auvergne, Clermont-Ferrand
10 & 11 avril : Zénith de Dijon
13 avril : Le Dôme, Marseille
18 avril : Palais Nikaia, Nice
20 avril : Zénith de Saint-Etienne
26 avril : Geneva Arena, Genèvre (Suisse)
28 avril : Zénith de Limoges
3 mai : Zénith d’Orléans
15 & 16 mai : Zénith d’Amiens
18 & 19 mai : Zénith de Caen
22 & 23 mai : Zénith de Lille
25 mai : Galaxie, Amnéville
26 juin : Zénith de Nancy
28 juin : Garorock, Marmande
7 juillet : Fête du Bruit, Saint Nolff
13 juillet : Festival de Nîmes
14 juillet : Musilac, Aix-les-Bains
27 juillet : Foire aux Vins, Colmar
1 novembre : Zénith de Rouen
8 novembre : Zénith de Toulouse
10 novembre : Métropole Arena, Bordeaux
16 & 17 novembre : AccorHotels Arena, Paris
21 novembre : Zénith de Dijon
24 novembre : Zénith de Nantes
1er décembre : Zénith de Strasbourg
5 décembre : Zénith de Lille
8 décembre : Halle Tony-Garnier, Lyon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.