5 ans après Jesus' Son, Placebo revient avec Beautiful James.

Beautiful James signe le retour de Placebo sur les ondes. Un morceau dans la lignée de ses prédécesseurs qui a de quoi nous ravir !

Du Placebo à l'état pur

Les premières notes de Beautiful James ont à peine retenties que l’on retrouve ce son si distinctif à Placebo. Une ligne de guitare rappelant Plasticine et un rif au synthé plus proche du dernier album en date (Loud, Like, Love). La voix si singulière de Brian Molko nous rappelle quant à elle pourquoi nous portons autant d’affection à ce groupe.

Si vous vous demandez comment Beautiful James a vu le jour, le chanteur a répondu à la question. C’est alors qu’il est en phase d’insomnies majeures que lui sont venues les paroles et la mélodie. Brian explique notamment que c’était comme « s’il délirait à cause du manque de sommeil mais était connecté à quelque chose qu’il ne connaissait pas« . L’auteur compositeur ressentait donc le besoin de se lever – parfois plusieurs fois par nuit – afin d’enregistrer une mélodie au piano. Aujourd’hui, cette mélodie nommée Bad Piano dans son téléphone est devenue le riff au synthé de Beautiful James.

En revanche, vous n’aurez aucune réponse quant au James dont parle la chanson. En effet, Brian Molko préfère que « chaque personne écoutant le morceau y trouve sa propre histoire« .

Processus créatif du 8e album

Lors d’une interview avec la BBC le 16 septembre 2021, Brian Molko est longuement revenu sur le processus créatif de ce 8e album. Et le moins que l’on puisse dire c’est que Placebo a fonctionné à l’envers. En effet, le groupe s’est d’abord concentré sur le choix d’un visuel avant de se lancer dans la phase d’écriture. Procédé qui s’explique par le fait que Brian ait ressenti le besoin de « faire quelque chose de différent ».

Côté écriture, le groupe a pioché dans une liste de titres écrites par Brian au cours des 5 dernières années. D’eux se sont alors composés les chansons. Quant à la musique, étant seuls en studio, Stefan et Brian pensaient ne pas avoir recours à un batteur. Au final, ils en ont tout de même appelés deux.

Par ailleurs, si aucune date de sortie n’a encore été communiquée, l’album est prêt depuis un bon moment. Le chanteur a même évoqué le fait qu’il était quasiment terminé courant janvier-février 2020. Cependant, en raison de la pandémie de COVID-19, sa sortie s’est vue largement repoussée.

Évidemment, avec une telle proposition, Beautiful James ne pourra plaire à tout le monde. Malgré un nouveau processus de création, le manque de renouveau musical est pressenti, mais est-ce vraiment important ? De notre côté, on passe au-dessus !

Placebo - Brian Molko & Stefan Olsdal
Placebo - Brian Molko & Stefan Olsdal

Et vous, que pensez-vous de Beautiful James ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.