SHARE ON

L'hiver vous donne envie de rester au chaud sous la couette ? Pourtant, Londres n'attend que vous. Et ce, même pour une seule journée!

Qu’importe la saison, Londres permet de s’évader. En ce début d’année 2023, nous faisons le pari de vous la faire aimer en une journée hivernale ! Découvrez le programme que nous nous sommes concoctés pour profiter pleinement de la capitale anglaise !

Pourquoi Londres en hiver?

Le cliché voulant qu’il pleuve constamment en Angleterre, on comprend votre perplexité. Pourtant, on vous l’assure, il n’y a pas de quoi en avoir peur. En effet, en cas de pluie, vous pouvez toujours vous réfugier dans l’un des 240 musées gratuits de la capitale. Parmi eux : la National Gallery, le British Museum, le Natural History Museum ou encore le Tate Modern.

Si vous aimez le théâtre, c’est également la saison parfaite pour profiter des « matinee performance ». En effet, certain jours, des représentations ont lieu à 14h ou 14h30. En ce début d’année 2023, on compte notamment To Kill A Mockingbird avec Matthew Modine (Stranger Things, Full Metal Jacket) dans le rôle d’Atticus Finch ou encore Mother Goose avec l’immense Sir Ian McKellenVous pouvez aussi vous laisser tenter par l’un des nombreux musicals qui peuplent la capitale. Parmi les plus réputés : The Lion King, Wicked et pour une touche française, Moulin Rouge ou Les Misérables.

Enfin, on admet que Londres en hiver est un atout afin de pouvoir éviter le tumulte des vacanciers en pleine saison. Certes, rien n’est fleuri, mais on découvre un tout autre charme à la ville sous ses couleurs hivernales. Il faut dire que vivant à Lille, ce sont des couleurs qui nous parlent et nous inspirent ! Ne manquerait plus qu’un peu du légendaire Fog pour que notre journée soit parfaite !

Image montrant l'installation de Luke Jerram exposée dans le Painted Old du Old Royal Naval College (Greenwich)
La lune de Luke Jerram exposée au Old Royal Naval College (Greenwich)

Préparation d'un itinéraire

Avant notre départ pour Londres, nous avons longuement hésité sur le programme à suivre. Expositions, musées, théâtres, marchés. La capitale ne manque pas d’activités. Initialement, nous comptions nous diriger du côté de Greenwich afin de découvrir The Museum and the Moon at the Painted Hall. Après une première exposition en 2019, l’installation de Luke Jerram est de retour au Old Royal Naval College jusqu’au 5 février 2023Cependant, devant nous rendre au théâtre à Soho en début d’après-midi, nous n’aurions eu que 2h30 à 3h sur place. Ce qui est très peu pour un quartier qui mériterait qu’on s’y attarde une à deux journées.

Afin de ne pas avoir à courir partout, nous avons donc préféré focaliser notre matinée autour de la City. En effet, le quartier abritant le quartier des affaires mêle à la fois monuments historiques et modernes. C’est donc l’occasion d’emprunter le Millenium Bridge pour se rendre à la Cathédrale St Paul ou observer The Shard, le London Eye, la Tour de Londres ou encore le mythique Tower Bridge depuis le Sky Garden. Le tout, en évitant au maximum de prendre les transports en commun.

Si nous avons décidé d’un itinéraire à suivre pour la matinée, notre après-midi et soirée n’a pas de programme précis. La pièce étant à Tottenham Court Road, nous pensons à la possibilité de profiter des soldes. De là, on pourrait aussi se rendre à la House of Mina Lima avant de poursuivre notre route jusqu’à Chinatown. À moins que l’on ne déambule dans les allées de Foyles. Une chose est sûre, notre bus partant de Victoria Station, il est fort possible que nous passion par la Elizabeth Tower avant notre départ.

Passage par la Plateform 9³/⁴

Arrivés en provenance de Lille par le premier train à 9h57, on décide de traverser la rue afin de nous rendre à King’s Cross. D’une part, pour son architecture. De l’autre, parce que c’est un point incontournable pour les fans d’Harry Potter! Et oui c’est ici-même que vous pourrez vous rendre sur la fameuse Voie 9³/⁴. Enfin, sa reproduction, puisque le véritable passage n’est accessible qu’aux personnes ayant un billet de train. 

On l’avoue, si ce n’était pas prévu, nous n’avons pas pu résister à l’appel de la boutique Platform 9³/⁴. Nous espérions que notre heure d’arrivée nous permette de déambuler sans bousculade, mais non. D’autres ont visiblement eu la même idée. D’ailleurs, si vous voulez immortaliser l’instant, vous pouvez profiter d’un chariot à l’extérieur. Ainsi, vous pourrez prétendre pouvoir prendre le Poudlard Express.

Si vous n’êtes pas patient, on vous conseille de venir le matin. En effet, la queue pour vous faire prendre en photo par un membre de la boutique est bien moins longue. Vous pourrez même choisir une écharpe de la couleur de votre maison. Si vous avez choisi un bus de nuit et que votre arrivée est très tôt le matin, vous pouvez aussi en profiter pour venir faire votre photo avant l’ouverture du magasin.

Une matinée du côté de la City

En parlant d’Harry Potter l’une des premières destinations de notre journée n’est autre que l’un des lieux ayant servi d’inspiration ainsi que de lieu de tournage à la Saga : Leadenhall Market. Pour cela, nous prenons la Nothern Line depuis King’s Cross jusqu’à Banks. Une vingtaine de minutes plus tard, nous voilà dans le centre historique des affaires de la City. Cependant, avant de nous rendre sur les traces de notre sorcier favori, nous avons rendez-vous au Sky Garden.

Sur place, une queue est déjà formée. Puisqu’il n’y a aucune indication autre que « queue avec billets », « queue sans billets », nous attendons notre tour. À noter que si une heure est indiquée sur votre billet, il est tout de même possible d’entrée en avance. En effet, l’heure indiquée sur le notre était 11h15 mais nous avons pu pénétrer dans le bâtiment vers 11H. 

Une fois au 35e étage, la vue sur Londres est imprenable. Devant nous se dresse fièrement le Shard. En contrebas, le HMS Belfast. Sur notre gauche, le Tower Bridge et la Tour de LondresÀ droite, le London Eye, le Millenium Bridge et dans la périphérie, St Paul. Malgré le vent et la pluie, on en prend plein les yeux. De retour à l’intérieur, on prend un peu plus de hauteur pour profiter de la vue opposée. Grimpant les dernières marches, la vue se dégage sur le 30 St May Ax, alias The Gherkin. On retrouve également une pleine vue sur la Cathédrale St Paul.

Collage de trois images prises dans le quartier de la City. La première montre St Dunstan in the East, la second le Tower Bridge et la troisième Leadenhall Market | ©Raine & Zelophe

Trois quart d’heure plus tard, on redescend avec pour direction le Leadenhall Market. Nous avions lu que le lieu était peu fréquenté par les touristes. C’est vrai ! Et ce, alors même qu’il se situe à seulement 2min à pied du Sky Garden. Franchement, si vous êtes dans les parages, allez y jeter un oeil. Surtout si vous aimez l’architecture victorienne. Avis aux Potterheads, si vous souhaitez trouver l’entrée du Chaudron Baveur, il vous faudra vous rendre au Bull’s Head passage. 

On décide de terminer notre matinée en allant à St Dunstan in the East. Ce jardin public n’est autre que les ruines d’une église détruite durant le Blitz de 1941Bien qu’il s’agisse d’un lieu insolite, aujourd’hui, les influenceurs s’en sont largement emparés. L’hiver est donc la saison parfaite pour y faire un tour. En effet, hormis deux filles en plein shooting, un couple de touristes et une visite guidée, nous n’avons pas été gênés. Ainsi, nous avons eu tout loisir d’observer les détails de son architecture gothique. Ajoutez à cela un temps maussade et on se croirait en pleine littérature gothique.

Soho : Théâtre et shopping

Le temps passant à une vitesse folle, nous décidons finalement de ne pas nous rendre au Borough Market. Il nous faudra donc attendre la prochaine fois pour se régaler à nouveau chez Humble Crumble. À la place, nous prenons directement la direction de Tottenham Court Road. Bonne nouvelle, le théâtre se situe de l’autre côté de la sortie de métro. Connaissant parfaitement le quartier, nous n’avons eu aucun mal à trouver de quoi nous nourrir avant de faire un petit tour chez Primark.

Un peu avant 14h, nous prenons la direction du @SohoPlace. Théâtre où se joue jusqu’au 27 janvier As You Like It (Comme il vous plaira). L’adaptation est signée Josie Rourke avec au casting Alfred Enoch (Harry Potter, Murder), Tom Mison (Sleepy Hollow, Watchmen) et Martha Plimpton (Goonies, Blacklist). Et c’est une petite merveille ! Malheureusement, en raison de plusieurs problèmes techniques, nous n’en sommes pas sortis avant 17H30. Pour cette raison, nous ne pourrons donc pas nous rendre à la House of Mina Lima qui ferme ses portes à 18H.

Dans nos notes, reste une petite ruelle donnant sur Kingly Court. Ni une ni deux, nous en prenons la direction. Au passage, nous nous arrêtons dans un magasin de chaussures, chez Sports Direct et Mark & Spencer sur Oxford Street. Que voulez-vous, impossible de résister à leurs Shortbreads et leur thé décaféiné. Nos provisions faites, direction Carnaby Street. Malgré le fait que la rue soit constamment bondée, nous profitons tout de même des décorations de noël qui trônent encore fièrement. Malheureusement, la nuit n’aidant pas, nous n’avons pas trouvé la rue que nous cherchions. Ce sera donc pour la prochaine fois.

Collage de 3 images montrant à gauche le Soho Place avec un piano au centre de la scène. A droite, deux illuminations dans Soho. Sur l'une est inscrite "Look at the Sky" et "Is this just Fantasy". sur la seconde "Soho, ho ho". | ©Raine & Zelophe

Passage par Westminster

Si nous avions initialement prévu de descendre de Soho à Chinatown, nous avons changé d’avis. En effet, Victoria Coach Station se situe à une vingtaine minutes en métro de Chinatown. En comptant le temps pour y accéder et trouver de quoi manger, nous n’aurions probablement pas pu en profiter autant que voulu. 

Nous nous sommes donc tournés vers Westminster. Quartier de Londres qu’on a pour habitude d’éviter car pris d’assaut par les touristes. Mais voilà, la Elizabeth Tower a retrouvé toute sa splendeur. Et depuis quelques mois, Big Ben résonne de nouveau. Nous n’avons donc pas résisté à l’idée de lui payer une petite visite avant notre départ. Elle nous l’a d’ailleurs bien rendu puisque, à peine sortis du métro, nous avons été accueillis au doux son de Big Ben. Côté touristes, curieusement, les nuits hivernales ne semblent pas en attirer énormément.

Tant qu’à être de ce côté de la ville, nous avons traversé le Westminster Bridge afin de descendre sur les quais où se trouve le National Covid Memorial Wall. Là, des milliers de coeurs ornent le mur afin d’honorer les êtres chers perdus durant la pandémie. Cette action a été mise en place en Mars 2021 sans l’aval du conseil municipal. Il est donc impossible de savoir s’il restera de façon permanente ou non.

Afin de clore notre journée en beauté, quoi de mieux qu’un trajet en bus impérial? À peine les marches des quais remontés, celui que nous devions prendre est arrivé. Coup de chance, le premier rang à l’étage était même libre, nous offrant une pleine vue durant tout notre trajet jusqu’à Victoria Station.

Collage de trois images de nuit à Londres. La première montre le Covid Memorial, la seconde le London Eye et la dernière l'horloge de la Elizabeth Tower | ©Raine & Zelophe

Et vous, êtes-vous prêts à passer une journée à Londres en plein hiver?

SUGGESTION D'ARTICLES SUR LE MÊME THEME

ARCHIVES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.