SHARE ON

Le 18 janvier 2023, Skip The Use et Dedhomiz ont régalé l'Aéronef de Lille!

Grâce à Skip The Use, joie et bonne humeur étaient au rendez-vous ce mercredi 18 janvier 2023 à l’Aéronef. Retour sur une soirée mémorable dans la capitale des Flandres !

Dedhomiz

Déjà présents sur 9 dates du Human Disorder Tour de Skip The Use en 2022, Dedhomiz ouvre à nouveau le bal à l’Aéronef. Ce n’est cependant pas notre première avec ce duo roubaisien puisque nous les avons découverts lors de leur passage au Main Square 2022C’est donc une soirée 100% nordistes qui se profile !

Premier constat, en quelques mois, Dedhomiz – contraction de Dead Homies – a pris de l’assurance. Car si Enzo a toujours autant la tchatche, Youv, lui, apparaît clairement plus libéré. On pourrait presque croire que si le duo ne versait pas dans la musique, nous aurions à faire à un duo comique. En effet, les deux garçons n’hésitent pas créer du lien avec le public, les mettant dans leur poche grâce à une bonne dose d’humour. Nul doute qu’avec une telle première partie, vous allez vous détendre.

Musicalement, le duo n’a pas eu besoin de 30 minutes pour nous embarqué dans son univers teinté de pop et d’électro. Leurs influences diverses font leur force, naviguant parmi les styles musicaux sans se perdre. Quant aux compositions, elles sont fraîches et sublimées par la voix envoutante de Youv. Ecoutez Keep Control et Let It Down et vous ne vous débarrasserez plus de leurs refrains entêtants dignes de titres radiophoniques. Et on a beau l’avoir déjà entendu, leur reprise de Crazy (Gnarls Barkley) …. nous rend crazy ! Tout à fait le genre de groupe que l’on a envie d’écouter pour chiller. 

Autre point positif, Dedhomiz reste particulièrement humble. En effet, on sent les deux garçons habitués à jouer devant peu de public et ravis de se retrouver face à une salle comble. Nul doute qu’après leur performance à l’Aéronef, ils vont repartir avec de nouveaux fans à leurs actifs. Et qui sait, peut-être reviendront-ils à Lille en tête d’affiche ?

Skip The Use

C’est à guichet fermé que Skip The Use vient défendre Human Disorder (2022). Suite à leur passage au Main Square, le public a pris un sacré coup de jeune. Un bien pour le groupe qui parvient à se renouveler. Un mal pour nos pauvres oreilles non préparées aux hurlements de quelques groupies. Et au vue des conversations, c’est la présence d’Enzo qui y est pour quelque chose. Bien sûr, des fans de la première heure étaient aussi de la partie.

Contrairement à l’habitude, ce n’est pas People In The Shadow mais Down qui ouvre le set. Cagoulés, Yan, Nelson et Enzo entrent en scène. Une mise en scène innovante allant de paire avec les paroles « All the faces are dark ». Paroles entonnées par Mat Bastard, lui aussi masqué, du haut du balcon de l’Aéronef. Le refrain résonne quant à lui comme la meilleure des introductions pour un show post pandémie. Show portant d’ailleurs les symptômes de la pandémie. Même en guise de reprise, Skip The Use s’est tourné vers Bad Guy de Billie Ellish.

En effet, Human Disorder revient sur les doutes, anxiétés ou la dépression auxquels nous pouvons tous être confrontésHeureusement, afin de contrecarrer tant de noirceur, nous pouvons compter sur le dansant et porteur d’espoir Nameless World ou l’adorable Cup of Coffee. Le groupe a également demandé au public de se lancer dans un déplacement de gauche à droite en jouant un bout de Give Me Your Life. Evidemment, l’humour de Mat Bastard et les rythmes endiablés permettent de ne pas se focaliser uniquement sur les paroles. Pour nous, assister à un concert de Skip The Use est comme une thérapie ! Ne manquait que Birds Are Born To Fly pour nous combler.

Ce concert ayant lieu à domicile, il est spécial pour Skip The Use. Car qui dit domicile dit famille. Parmi les fans mais aussi en backstage, le groupe voit donc se réunir familles et amis. Avant d’interpréter Ellipse et Till The End, Mat évoque notamment sa meilleure amie d’enfance. Si elle ne le rejoindra pas sur scène, le chanteur explique que s’il chantera les deux personnages, contrairement à d’habitude, ce soir, elle est quelque part dans la salle. Un peu plus tard, tout comme au Main Square, Anthéa – femme de Mat -, a rejoint le groupe pour interpréter leur dernier single, The One Two

Et parce que chez Skip The Use le terme famille inclus également le public, le groupe n’a pas hésité à faire monter quelques fans sur scène pour Dancing Alone. Après avoir été invités à danser de la façon la plus ridicule possible, ces quelques chanceux se sont vus offert un slam sur She’s My LadyPortés à bout de bras, tous se sont ainsi baladés d’un bout à l’autre de la salle les 3/4 du morceau. Un moment qui restera aussi bien gravés dans nos mémoires que les leurs. Considéré comme LA chanson des Bastards – fans du groupe -, Bastard Song a également été joué. Et ce, pour notre plus grand plaisir. On retient aussi la prestation de piano voix de Fou ou Misérable depuis le balcon de l’Aéronef. Et oui, Skip The Use aime les bains de foule, et on ne va pas leur reprocher !

Dates de tournée 2022-2023 Human Disorder Tour, Skip The Use

Après ce concert de folie, la date prévue au Zénith de Lille le 19 octobre 2022 devrait être Sold Out sous peu. On espère d’ailleurs que cette date sera aussi mémorable que leur premier passage en octobre 2014. Nous y étions, et on se souvient encore de la chenille géante formée en fin de concert. Alors on vous le garanti, on devrait être de la partie !

Et vous, comptez-vous assister au Human Disorder Tour de Skip The Use ?

SUGGESTION D'ARTICLES SUR LE MÊME THEME

ARCHIVES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.