Marseille et Paris comme terrain d’expériences pour des concerts tests. Où en sommes nous mondialement ?

Alors que la sphère du spectacle est dans l’obligation de proposer des shows sans public, des concerts tests sont petits à petits mis en place. Des USA à l’Europe, on fait le point sur les avancées qui pourraient permettre d’assister à nouveau à des événements.

Les concerts tests en Europe

Aujourd’hui, plusieurs concerts tests ont eu lieu dans le monde. L’Europe en a d’ailleurs plusieurs à son actif. Premier stop : Leipzig (Allemagne). Une étude a été effectuée à l’été 2020 par la German University of Halle afin de comprendre quelle configuration permettrait au public de revenir en salle. Pour cela, environ 1200 personnes se sont prêtées au jeu en assistant à trois concerts du chanteur allemand Tim Bendzko.

Après des tests PCR négatifs et une prise de température à l’arrivée, un masque FFP2 était fourni. Les participants se sont également vu équipés d’un dispositif de traçage des contacts et de désinfectant fluorescent permettant de voir ce que chacun touchait. Résultats ? Les scientifiques ont affirmé qu’avec une bonne ventilation, le respect d’1m50 de distance, le port du masque ainsi que du gel hydroalcoolique, le risque d’infection était bas, voir, très bas.

Tim Bendzko durant le concert organisée à Leipzig en Aout 2020
Tim Bendzko durant le concert organisée à Leipzig en Août 2020

Second stop : L’Appolo Theatre de Barcelone. Ici, on parle de LA référence actuelle pour un concert test. En effet, le 12 décembre 2020, le Primavera Sound Festival, associé au Fight AIDS et l’Infectious Diseases Foundation a organisé un concert test.

Si 1000 participants ont été conviés à l’événement, seuls 500 ont réellement pu y accéder. En effet, les 500 autres ont été renvoyé chez eux comme groupe de contrôle. Les heureux élus, après test PCR et antigenique à l’entrée ont pu profiter d’une soirée où le masque était obligatoire mais pas la distanciation sociale. Surprise, l’étude a montré que sur les 463 participants, aucun n’a été infecté.

Un nouveau concert test au Luxembourg

Nos voisins luxembourgeois ont eux aussi lancé leur série de concerts tests. Intitulés Because Music Matters, ils se sont déroulés du 10 et 14 février 2021. Côté tête d’affiche, c’est le duo belge Glass Museum qui s’est prêté au jeu.

Avant leur entrée à la Rockhal, les 100 participants ont dû se rendre dans la gare Belval-Université pour un test antigénique et un PCR. Une vingtaine de minutes plus tard, chacun a pu entrer dans la salle en passant par des détecteurs similaires à ceux présents dans les aéroports. Un super moyen d’éviter la fouille corporelle ! À l’intérieur, chaque spectateur était assis de façon distanciée. On est donc loin du cas de figure espagnol. La configuration de la scène était quant à elle particulière puisqu’il s’agissait d’une scène à 360°.

Si aucun participant n’a été testé positif lors de l’événement, nous avons hâte de connaître les résultats du prochain qui doit avoir lieu 7 jours après.

Because Music Matters, le concert test au Luxembourg | © Claude Piscitelli

Où en est la France ?

Bonne nouvelle, d’ici mars, avril, des concerts tests devraient enfin avoir lieu en France. Évènement qui aurait déjà pu avoir lieu puisque La Scène Musicale avait demandé à ce que Les Victoires de la Musique en soit un. Malheureusement, cette proposition a été refusée par la préfecture. Cependant, l’événement n’a pas eu lieu à huis clos puisque des intermittents du spectacle ont servi de spectateurs.

Lors de sa prise de paroles au micro de LCI le 15 février, la Ministre de la Culture, Roselyne Bachelot est revenue sur des concerts tests prévus à Marseille et Paris. Selon elle, ils devraient avoir lieu dans la deuxième quinzaine de mars « sous réserve d’une situation sanitaire apaisée« .

Image d'un concert avec des confettis

Concernant Marseille, c’est Le Dôme qui a été choisi. L’événement réunissant plusieurs artistes  accueillera 1000 spectateurs assis avec possibilité de se lever. Tout cela, pour deux soirs. D’ailleurs, le groupe phocéen IAM a déjà confirmé sa présence en tête d’affiche. À noter que si des tests seront réalisés avant concert, puis, quelques jours après, les cas positifs ne seront pas filtrés car « il faut se mettre en situation où il y aura un brassage« .

À Paris en revanche, les personnes positives se verront recalées à l’entrée de la salle. Tenu à l’AccorHotels Arena, l’événement optera pour une jauge de 5000 personnes « masquées et non distanciées« Roselyne Bachelot affirme d’ailleurs que « ça va être très intéressant à voir, car ce sont les concerts debout les plus problématiques« . Si certains bruits de couloirs annoncent Indochine, aucun groupe n’a encore été officialisé.

Le concept Flaming Lips

Les 22 et 23 janvier dernier, The Flaming Lips ont proposé un concert test original. Deux spectacles bien particuliers puisque, d’après le concept du chanteur et leader Wayne Coyne, groupe et fans se sont retrouvés dans des bulles.

Cette première mondiale avait tout de même eu droit à un essai lors du Late Show with Stephen Colbert en juin 2020. Y avait alors été joué Race For The Prize. En amont de ces deux concerts inédits organisés à Oklahoma City, le chanteur a d’ailleurs affirmé que ce type de concert était « plus sûr que d’aller faire ses courses« . Et sur ce point on veut bien le croire !

 

Lors de ces deux événements, le groupe a bichonné ses fans. En effet, chaque bulle était dotée d’un haut parleur à haute fréquence afin d’éviter le son d’être étouffé. Était aussi mis à disposition une bouteille d’eau, un ventilateur à piles, une serviette ainsi qu’un panneau permettant de demander de se rendre aux WC ou d’avoir de l’air. Dans le premier cas, après remise d’un masque et sortit de la bulle, le spectateur était guidé aux toilettes avant de pouvoir réintégrer sa bulle. Dans le second, de l’air frais était propulsé dans la bulle grâce à une souffleuse à feuilles. Oui oui, vous avez bien lu !

Concert Flaming Lips Janvier 2021
Photo publiée sur le compte Instagram de Wayne Coyne

Et les festivals dans tout ça ?

Roselyne Bachelot a également évoqué les festivals. Pour elle, l’hypothèse d’un été sans festivals est à exclure. Aux dernières nouvelles, ils pourraient se tenir en respectant les normes suivantes : 5000 personnes, places assises et port du masque obligatoire.

Suite à ses nouvelles, le Hellfest et Garorock ont déjà pris la décision d’annuler leur édition 2021. En revanche, Les Vielles Charrues comptent s’adapter en proposant dix soirées de concerts entre les 8 et 18 juillet. La programmation sera annoncée au printemps et les places disponibles uniquement sur le site du festival. Les Francofolies de La Rochelle auront également lieu du 10 au 14 juillet 2021 en jauge adaptée. On espère donc que le Main Square Festival suivra le mouvement et s’adaptera afin de nous permettre de retrouver la citadelle d’Arras au cours de l’été 2021.

foule de personnes dans un festival

Et vous, seriez-vous prêts à assister à un concert-test ou un festival assis ?