Le Jardin du Michel revient, plus fort que jamais !

Une article annonce premiers noms pour le festival lorrain, le jardin du michel

Découvrez les premiers noms du festival le Jardin du Michel Après quelques années compliquées, le Jardin du Michel est toujours debout. Ce festival lorrain consacré aux musiques actuelles se tiendra les 2, 3 et 4 juin 2023 à Toul ! Et voici les premiers noms à son affiche ! Un symbole culturel Lorrain Le Jardin du Michel a été créé en 2005 par une bande de copains et n’a cessé d’attirer de plus en plus de spectateurs. Originellement, il avait lieu à Bulligny mais il s’est installé à Toul en 2017. Grande nouveauté, cette année le festival aura lieu sur l’Allée de l’île des sables. Un espace plus large et dans l’herbe. Autant dire que ça change des éditions poussiéreuses d’il y a quelques années à Bulligny ! On ne va pas vous mentir, ce qui attire particulièrement le public depuis toutes ces années, c’est la très bonne ambiance du festival, ses bénévoles et sa programmation éclectique. Il y en a pour tous les goûts ! Et 2023 ne déroge pas à la règle.  Cependant, le célèbre festival a failli ne pas avoir lieu cette année. Comme vous le savez, la pandémie a fait du mal à la société et plus particulièrement à la culture, ses acteurs ayant été interdits de travailler pendant bien une année. Les festivals n’ont évidemment pas été épargnés. Par exemple, certains ont dû annuler leur édition annuelle pour se relever l’année suivante. Et ce, grâce aux bénévoles, aux subventions et au public. Mais d’autres n’ont pas eu cette chance. Heureusement, le Jardin du Michel peut compter sur ces festivaliers et sur leur soutien inconditionnel. En effet, des centaines de pass 3 jours à l’aveugle ont été vendus, bien avant l’annonce des premiers artistes. https://youtu.be/CNq1ibHm6RY Qui voir au Jardin du Michel ? Pour son édition 2023, le Jardin du Michel ne déçoit pas ! Notamment si vous aimez le rock. En effet, le célèbre groupe breton Matmatah viendra vous faire danser au son de son célèbre Lambé an dro. Cali fait également l’honneur au festival de venir y fêter ses 20 ans de carrière. Parfaite occasion pour vous de pouvoir entonner avec lui C’est quand le bonheur? ou Elle m’a dit ! Oui oui, on vous entend déjà fredonner les Lalala !  Habitués du JDM, The Yokel viendront également proposer leur folk-rock. Côté internationale, les américains Gogol Bordello enflammeront la scène avec du punk. Bien sûr, le Jardin du Michel s’ouvre à d’autres genres musicaux. Ainsi, les amateurs de rap pourront profiter de Youssoupha. Légende du rap français, il a notamment eu la chance de se produire en première partie de 50 Cent, Eminem, Snoop Dog ou encore Method Man. Le chanteur a même l’une de ses chansons présentes dans la série The Boys. Parce qu’il faut bien une touche féminine dans cette édition 2023, Suzane, sera également de la partie. Révélée en 2019, Suzane entremêle pop, rap et électro et n’hésite pas à s’engager. Notamment en offrant une réponse au titre Sale Pute d’Orelsan ou en évoquant son propre vécue. Elle aborde également l’écologie dans son titre Il est où le SAV? Si vous n’avez pas peur d’une féministe, on vous recommande donc d’assister à son set !  https://www.youtube.com/watch?v=TCAjM5FHQgY Avec un tel début de programmation, comment ne pourrait-on pas craquer pour cette nouvelle édition du Jardin du Michel? AZRAEL SUGGESTIONS D’ARTICLES SUR LE MÊME THEME

La programmation 2023 du Main Square s’étoffe de 4 nouveaux noms

Image à la une montrant Aya Nakamura, Orelsan, Macklemore et David Guetta, les têtes d'affiches du Main Square Festival 2023

Le Main Square Festival vient de dévoiler 4 nouveaux noms pour sa programmation 2023! Jeudi 24 et vendredi 25 novembre, le Main Square Festival a annoncé 4 nouveaux noms à sa programmation 2023. Découvrez les artistes qui rejoindront Maroon 5 à la Citadelle d’Arras entre les 30 et 2 juillet! Un dimanche dansant Cette semaine, la programmation 2023 du Main Square Festival s’est étoffée sur deux jours. Jeudi 24 novembre, nous avons appris dans un premier temps la présence de David Guetta. Le DJ aujourd’hui mondialement connu comme machine à tubes se produira sur la Main Stage le dimanche 2 juillet 2023. Et tout comme en 2014, c’est la clôture de l’édition qui lui a été confié. Nul doute que vous aller pouvoir danser au gré de ses titres tels que Love is Gone, I Gotta Feeling ou encore Titanium. Le même jour, c’est Macklemore qui reviendra enflammer la Citadelle d’Arras. On imagine déjà que le rappeur américain offrira un show qui restera aussi bien gravé dans nos mémoires que sa venue en 2019. En tout cas, on est déjà prêts à se déhancher sur Thrift Shop, Can’t Hold Us et Glorious.  https://www.youtube.com/watch?v=klFbK_L4d4E Un samedi sous le signe du rap et R’n’B Ce vendredi 25 novembre, le Main Square a révélé la seconde partie de ses annonces. Ce midi, c’est l’un des rappeurs français les plus en vue du moment qui a rejoint la programmation 2023. En effet, alors que son cinquième album, Civilisation, est un franc succès, Orelsan viendra ambiancer la Citadelle samedi 1er juillet. Il sera rejoint par une artiste française que vous aller adorer ou détester. Peut-être même un peu des deux. Et oui, en plus d’Orelsan, le Main Square a décidé de miser sur l’artiste française la plus écoutée au monde : Aya Nakamura. Si elle ne fera clairement pas notre bonheur, elle devrait cependant ravir la nouvelle génération. https://www.youtube.com/watch?v=ZT6IYZor9e8 Désormais, les paris sont pris concernant le reste de la programmation. Côté français, on aimerait voir figurer Shaka Ponk ou Louise Attaque. Bien sûr, on espère également que davantage d’artistes féminines feront partis de la 17e édition Pour rappel, la mise en vente des billets et pass pour le Main Square Festival aura lieu le 30 novembre 2022 à 10H ! Les premiers noms de la programmation 2023 vous font-ils plaisir ? RAINE SUGGESTION D’ARTICLES SUR LE MÊME THEME NEWSLETTER Facebook Twitter Instagram Pinterest Linkedin

Maroon 5 en exclusivité au Main Square Festival

Image promotionnelle du groupe Maroon 5 pour sa tournée UK-Europe 2023

Maroon 5 s’arrêtera au Main Square Festival d’Arras le 30 juin 2023. Une date en festival exclusive en France! La machine à tubes Maroon 5 sera de passage en France en 2023. Ami•e•s nordistes et d’ailleurs, réservez votre 30 juin 2023 car le groupe va enflammer le Main Square Festival! Une exclusivité française pour le Main Square Si vous cherchez Maroon 5 dans un festival cet été, n’allez pas plus loin que le Main Square Festival. Et oui, le festival arrageois a dégoté l’exclusivité nationale. Le groupe américain viendra donc mettre le feu à la Citadelle d’Arras le 30 juin 2023. Une nouvelle qui nous réjouit d’autant plus qu’elle rafraîchit la programmation du Main Square. En effet, si nous sommes toujours fidèles au rendez-vous depuis notre arrivée dans le Nord, on admet que ces dernières années, les annonces nous faisaient un peu moins vibrer. Cependant, la programmation de Maroon 5 annonce déjà un bon cru 2023.  On a donc hâte de vous retrouver au coeur de la Citadelle pour chanter à tue-tête This Love, Moves Like Jagger et bien évidemment le magnifique She Will Be Loved. Côté billetterie, la mise en vente des places et pass aura lieu le 30 novembre à 10H. Il vous suffira donc de vous rendre sur le site officiel du festival ou dans vos points de vente habituels. Impossible de vous rendre au Main Square ? Impossible de vous rendre au Main Square ou envie de doubler le plaisir ? Dans le cadre de sa tournée UK | Europe, Maroon 5 se produira également le 29 juin à La Défense Arena (Nanterre). La venue du groupe reste donc malheureusement dans la partie Nord de la France. La billetterie générale pour ce dernier aura lieu le vendredi 18 novembre. Bonne chances à toutes et tous !   Et pour vous, se sera une ou deux dates de Maroon 5 en 2023 ? RAINE SUGGESTION D’ARTICLES SUR LE MÊME THEME READ MORE READ MORE READ MORE NEWSLETTER Facebook Twitter Instagram Pinterest Linkedin

concerts tests : Bientôt le retour des live avec public ?

Marseille et Paris comme terrain d’expériences pour des concerts tests. Où en sommes nous mondialement? Alors que la sphère du spectacle est dans l’obligation de proposer des shows sans public, des concerts tests sont petits à petits mis en place. Des USA à l’Europe, on fait le point sur les avancées qui pourraient permettre d’assister à nouveau à des événements. Les concerts tests en Europe Aujourd’hui, plusieurs concerts tests ont eu lieu dans le monde. L’Europe en a d’ailleurs plusieurs à son actif. Premier stop : Leipzig (Allemagne). Une étude a été effectuée à l’été 2020 par la German University of Halle afin de comprendre quelle configuration permettrait au public de revenir en salle. Pour cela, environ 1200 personnes se sont prêtées au jeu en assistant à trois concerts du chanteur allemand Tim Bendzko. Après des tests PCR négatifs et une prise de température à l’arrivée, un masque FFP2 était fourni. Les participants se sont également vu équipés d’un dispositif de traçage des contacts et de désinfectant fluorescent permettant de voir ce que chacun touchait. Résultats ? Les scientifiques ont affirmé qu’avec une bonne ventilation, le respect d’1m50 de distance, le port du masque ainsi que du gel hydroalcoolique, le risque d’infection était bas, voir, très bas. Tim Bendzko durant le concert organisée à Leipzig en Août 2020 – © HENDRIK SCHMIDT Second stop : L’Appolo Theatre de Barcelone. Ici, on parle de LA référence actuelle pour un concert test. En effet, le 12 décembre 2020, le Primavera Sound Festival, associé au Fight AIDS et l’Infectious Diseases Foundation a organisé un concert test. Si 1000 participants ont été conviés à l’événement, seuls 500 ont réellement pu y accéder. En effet, les 500 autres ont été renvoyé chez eux comme groupe de contrôle. Les heureux élus, après test PCR et antigenique à l’entrée ont pu profiter d’une soirée où le masque était obligatoire mais pas la distanciation sociale. Surprise, l’étude a montré que sur les 463 participants, aucun n’a été infecté. Un nouveau concert test au Luxembourg Nos voisins luxembourgeois ont eux aussi lancé leur série de concerts tests. Intitulés Because Music Matters, ils se sont déroulés du 10 et 14 février 2021. Côté tête d’affiche, c’est le duo belge Glass Museum qui s’est prêté au jeu. Avant leur entrée à la Rockhal, les 100 participants ont dû se rendre dans la gare Belval-Université pour un test antigénique et un PCR. Une vingtaine de minutes plus tard, chacun a pu entrer dans la salle en passant par des détecteurs similaires à ceux présents dans les aéroports. Un super moyen d’éviter la fouille corporelle ! À l’intérieur, chaque spectateur était assis de façon distanciée. On est donc loin du cas de figure espagnol. La configuration de la scène était quant à elle particulière puisqu’il s’agissait d’une scène à 360°. Si aucun participant n’a été testé positif lors de l’événement, nous avons hâte de connaître les résultats du prochain qui doit avoir lieu 7 jours après. Glass Museum, mercredi soir à la Rockhal, pour l’ouverture de la série de concerts «Because Music Matters». (photo Claude Piscitelli) Où en est la France ? Bonne nouvelle, d’ici mars, avril, des concerts tests devraient enfin avoir lieu en France. Évènement qui aurait déjà pu avoir lieu puisque La Scène Musicale avait demandé à ce que Les Victoires de la Musique en soit un. Malheureusement, cette proposition a été refusée par la préfecture. Cependant, l’événement n’a pas eu lieu à huis clos puisque des intermittents du spectacle ont servi de spectateurs. Lors de sa prise de paroles au micro de LCI le 15 février, la Ministre de la Culture, Roselyne Bachelot est revenue sur des concerts tests prévus à Marseille et Paris. Selon elle, ils devraient avoir lieu dans la deuxième quinzaine de mars « sous réserve d’une situation sanitaire apaisée« . Deux concerts à Marseilles, un à Paris À Marseille, le Dôme réunira plusieurs artistes face à 1000 spectateurs assis avec possibilité de se lever. Tout cela, pour deux soirs. Le groupe phocéen IAM a déjà confirmé sa présence en tête d’affiche. À noter que si des tests seront réalisés avant concert, puis, quelques jours après, les cas positifs ne seront pas filtrés car « il faut se mettre en situation où il y aura un brassage« . À Paris en revanche, les personnes positives se verront recalées à l’entrée de la salle. Tenu à l’AccorHotels Arena, l’événement optera en avril pour une jauge de 5000 personnes « masquées et non distanciées« . Roselyne Bachelot affirme d’ailleurs que « ça va être très intéressant à voir, car ce sont les concerts debout les plus problématiques« . Le Monde a dernièrement révélé qu’Indochine en serait bien la tête d’affiche. Les places étant gratuite, c’est un système de tirage au sort qui aura lieu. Il faudra seulement s’inscrire sur une plateforme et voir si vous faites partis des heureux chanceux. 5000 iront au concert, 2500 autres serviront de groupe test. Par ailleurs, ne pourront tenter leur chance toute personne vaccinée ou risquant de développer une forme grave du Covid-19. Le concept Flaming Lips Les 22 et 23 janvier dernier, The Flaming Lips ont proposé un concert test original. Deux spectacles bien particuliers puisque, d’après le concept du chanteur et leader Wayne Coyne, groupe et fans se sont retrouvés dans des bulles. Cette première mondiale avait tout de même eu droit à un essai lors du Late Show with Stephen Colbert en juin 2020. Y avait alors été joué Race For The Prize. En amont de ces deux concerts inédits organisés à Oklahoma City, le chanteur a d’ailleurs affirmé que ce type de concert était « plus sûr que d’aller faire ses courses« . Et sur ce point on veut bien le croire ! Lors de ces deux événements, le groupe a bichonné ses fans. En effet, chaque bulle était dotée d’un haut parleur à haute fréquence afin d’éviter le son d’être étouffé. Était aussi mis à disposition une bouteille d’eau, un ventilateur à piles, une serviette ainsi qu’un panneau permettant de demander de se rendre aux WC ou d’avoir de l’air. Dans le premier cas, après remise d’un masque et sortit de la bulle, le spectateur était guidé aux toilettes avant de pouvoir réintégrer sa bulle. Dans le second, de l’air frais était propulsé dans la bulle grâce à une souffleuse à feuilles. Oui

Évadons-nous cet été : Un défi lecture pour rythmer votre été

Du 21 juin au 21 septembre, participez à notre tout premier défi lecture : Évadons-nous cet été ! L’été approche et vous ne savez pas encore ce que vous allez bien pouvoir lire ? Ça tombe bien, la Team des Insouciantes vous a concocté avec soin un défi lecture aux couleurs de la saison : Évadons-nous cet été ! Pourquoi le thème Évadons-nous cet été ? Ce n’est un secret pour personne l’été est synonyme d’évasion. Et puis, que l’on parte ou non en vacances, s’évader grâce à un bon livre, c’est quand même le pied ! Certes, le thème est vaste, mais on peut déjà vous dire qu’on espère vous emmener un peu du côté de la Nouvelle-Zélande et du Canada où vivent deux d’entre nous. On l’avoue, on avait plusieurs thématiques dans nos chapeaux de paille et on ne savait trop lequel choisir. Via Twitter, nous avons donc lancé un sondage pour savoir lequel vous inspirait le plus. Résultat, vous avez privilégier l’évasion. Hello ! Avec la Team on vous prépare notre premier défi lecture. Quelle thématique vous inspire le plus ? @VendrediLecture @MardiConseil @bookfairies_fr, un coup de main ? — Les Insouciant•e•s (@InsouciantesMAG) May 31, 2018 Pour les nombreuses personnes ayant votées en faveur du thème révolte (féminine), promis, on lancera un hashtag dédié dans les mois à venir. Un, parce que ça nous tient à coeur. Deux, parce qu’on a plein de lectures à vous faire découvrir. Et trois, parce qu’on est certaines que vous aussi, vous avez des choses à nous apprendre sur le sujet ! Les livres acceptés Pour coller au thème, on autorise aussi bien la littérature classique que moderne et contemporaine. Romans, nouvelles, poésies,… Une seule condition : épatez-nous ! Si vous avez déjà lu un livre en rapport avec le thème, n’hésitez pas à en parler à votre communauté en utilisant le croisillon dédié pour que nous puissions vous retrouver. Attention ! Ici on parle d’évasion types voyages (road trip, photographie), expéditions ou encore périples. Pas d’évasion de prison donc !  Combien de livres dois-je lire ? Autant que vous voudrez ! Évadons-nous cet été est surtout un défi incitant au partage via Instagram et Twitter. On ne vous impose donc en rien un nombre prédéfini de livres à lire. Pas besoin non plus de chroniquer vos lectures. Un simple post sur les réseaux servira de participation ! Durée du challenge Du 21 juin au 21 septembre inclus, soit, tout l’été ! Où suivre Évadons-nous cet été ?  Instagram : #évadonsnouscetété Twitter : #évadonsnouscetété Une question ? N’hésitez pas à nous contacter via notre formulaire ou sur l’un de nos réseaux. On y répondra avec plaisir !

Retour sur la programmation du Main Square Festival

Pour sa 14e édition Le Main Square Festival sort le grand jeu ! Quels artistes vous attendent du 6 au 8 juillet 2018 ? Incontournable de la région Hauts-de-France, le Main Square Festival d’Arras a dévoilé onze nouveaux noms cette semaine. Excellente occasion pour nous de revenir sur la programmation de cette 14e édition du festival arrageois. Un vent rock’n’roll pour 2018 Cette année, le Main Square Festival vous réserve du rock dans tous ses états durant ses trois jours de festivités les 6,7 et 8 Juillet 2018. Au programme ? PVRIS ou encore The Breeders se déchaîneront sur la Green Room ou la Main Stage avant de laisser place aux rois du stoner, Queens of The Stone Age qui assureront le show en tête d’affiche le vendredi 6 juillet. Les fans de métal français devraient également être réjouis de la présence de deux groupes mythiques : Gojira et Pleymo. Le lendemain, les anglais débarquerons à Arras pour assurer le show. Au cours de la journée, ils seront appuyés par les français BB Brunes. D’ailleurs, si leur dernier opus, Puzzle (2017), annonce une couleur plus electro, on nous assure que c’est bien un show davantage tourné vers le rock qu’ils produisent actuellement. Pour son troisième et dernier jour, Les Insouciantes sont ravies de voir le Main Square Festival accueillir sur sa Green Room un de nos groupes fétiches de 2017 : Nothing But Thieves. Nous avons donc particulièrement hâte de pouvoir fredonner avec eux « Amsterdam » ou « Sorry« . Seront également de la partie les américains X Ambassadors et Portugal The Man, ainsi que les anglais The Hunna. Un samedi sous les couleurs du Royaume-Uni Nous vous en parlions un peu plus haut, le 7 juillet sera littéralement envahi par des artistes débarqués d’Outre Manche. Tout droit venu d’Exeter, Black Foxxes ouvrira la Main Stage avant que les londoniens de Wolf Alice prennent le relai sur la Green Room. La tête d’affiche de cette dernière a quant à elle été confiée à l’enfant terrible de Manchester, Liam Gallagher dont nous avons adoré le premier album solo, « As You Were » (2017). Côté Main Stage, le festival arrageois ne pouvait faire plus anglais qu’en s’offrant la New Wave aussi culte que légendaire de Depeche Mode. Car oui, Dave Gahan et ses compères viendront déchainer les foules avec leurs intemporels « Personal Jesus » et « Enjoy The Silence« . Electro et Pop au rendez-vous Évidemment, le Main Square Festival n’oublie pas la diversité de son public et s’ouvre à d’autres horizons. Les beats électroniques ne seront pas non plus en reste grâce aux sets de Boris Brejcha, The Blaze, Feder et Justice. Nos voisins belges seront également au rendez-vous le samedi 7 juillet avec l’électro-pop de Oscar and the Wolf. Leurs succèderont le lendemain la pop de Girls in Hawaï et du produit The Voice Belgique, Loïc Nottet. Seront aussi présents le groupe anglais allant du funk au rock en passant par la soul, le disco et même l’électro : Jamiroquai. Le Rap français à l’honneur Qu’importe le style musical, le festival arrageois semble avoir décidé de mettre en avant les artistes français. Après le métal de Gojira et Pleymo, la pop-rock des BB Brunes, l’électro de The Blaze, Feder et Justice, c’est au tour du rap français d’avoir la côte. Dès le vendredi, c’est donc le phénomène Nekfeu qui s’emparera de la Green Room pour livrer son flow. Il faudra ensuite attendre le dimanche pour retrouver Orelsan sur la même scène. La Main Stage, elle, verra débarquer l’un des groupes emblématiques des 90’s : IAM. Vous rêver de « danser le Mia » ? Grâce au Main Square Festival, c’est désormais possible. Toujours en français, le belge Roméo Elvis tentera lui aussi sa chance sur la Green Room le 6 Juillet tandis que Damian « Jr. Gong » Marley se produira sur la Main Stage. Si vous vous posez la question, ce dernier n’est nul autre que le fils de Bob Marley. Et tout comme lui, en plus d’être un rappeur émérite, il est devenu une figure du reggae. Les places sont d’ors et déjà en vente dans tous vos points de ventes habituels ainsi que sur le site officiel du Main Square Festival. 

Aller au contenu principal